Chronique : ENØS – Volcanic Stone EP

Chronique : ENØS – Volcanic Stone EP

On aura du attendre un petit moment avant de voir le premier EP de ENØS sortir sur le label Tentacles Recordings, mais le jeu en valait la chandelle. Le duo fraternel, que nous vous présentions via une interview il y a quelques mois, nous a régalé avec « Volcanic Stone EP » portant leur patte épique, noire et sensible.

 

Il y a quelques mois, nous avions titré notre interview d’ENØS : « Le futur se trouve en Suisse ». A l’époque les deux frères étaient penchés sur leurs compositions perso mais n’avaient encore rien sorti officiellement. Nous avions pu écouter quelques-unes de leurs productions et nous avions été marqués par la maturité qui se dégageaient de leurs sons et surtout cette patte déjà bien affirmée.

 

Cette touche très personnelle s’était confirmée ensuite quand les deux frères suisses nous avaient concocté un petit podcast truffé de leurs propres productions. Ce mix d’une heure nous avait tout de suite emmené dans l’univers sombre et mélodique du duo suisse. C’est donc avec un regard extrêmement bienveillant – on se doit de vous le concéder – que nous avons accueilli ce tout premier EP signé ENØS et intitulé « Volcanic Stone EP ». Le fait que la galette sorte sur le label Tentacles Recordings, que nous suivons depuis le début et que nous apprécions particulièrement n’y est pas étranger.

 

 

L’EP démarre avec le titre « Confessions » produit par les deux frères. Le titre permet de rentrer en plein coeur de l’univers défendu par les deux suisses. L’ambiance se veut un peu pesante avec une trame vapoteuse et en suspension et les basses fracassent le plancher avec une force intéressante. Les producteurs jouent sur les arrêts des graves pour dérouler leurs arpèges de synthés et tendre le morceau tout en gardant un aspect très mélodique. Avec un bon système son, le morceau prend toute son ampleur et nous fait voyager dans les entrailles de la terre avec une mélancolie intéressante.

 

 

Le second morceau, « Volcanic Stone » est doté d’un BPM un peu plus élevé et se concentre donc sur un rythme un brin plus dancefloor. Ca tape cependant toujours très fort et l’atmosphère générale veut toujours mettre en avant un côté sombre, suintant. Les notes de synthés arrivent en peak time du morceau pour porter la patte ENØS à ce déferlement techno qui crache des basses avec une forte intensité. Le drop aux 3/4 du morceau amène une forte tension car il n’explose pas complètement mais maintient l’auditeur en vie pour garder tous ses sens en éveil. Paul Roux, que l’on retrouvera bientôt à la tête d’un EP, offre un remix à sa sauce du titre « Volcanic Stone ». Il a décidé de travailler en profondeur sur une succession de percussions, qui donnent un côté encore plus vivace au titre mais sans dénaturer l’aspect volatile de l’atmosphère. Le drop est d’une puissance remarquable et nous envoie directement dans l’espace.

 

On doit l’avouer, on n’est pas forcément 100% objectifs quand il s’agit d’ENØS, quoique. Il serait quand même difficile de trouver cet EP mauvais, tant les deux frères suisses parviennent à donner un relief à leurs morceaux avec une facilité déconcertante. Et puis, « Volcanic Stone EP » n’est qu’une première pierre apposée à l’édifice ENØS, dont nous sommes persuadés qu’il peut s’élever extrêmement haut.

 

Romain Conversin

 

« Volcanic Stone EP » de ENØS 

Sortie le 13 septembre sur Tentacles Recordings

 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *