Chronique : TA005 – A Fiction Universe

Chronique : TA005 – A Fiction Universe

Taped Artifact confirme son statut de label en vogue avec un nouveau EP composé par ses plus fines gâchettes. Entre techno, dub et house carabinée, le label a voulu promouvoir tout ce qui fait sa renommée. A juste titre.

 

Dire qu’on attend avec impatience chaque nouvelle sortie du label Taped Artifact est un énorme euphémisme. Pour sa cinquième sortie, le label néerlandais créé par Kevin Arneman continue de marquer son territoire musical avec « A Fiction Universe ».

 

 

« Intersect » du producteur Hiver fixe les bases de l’EP avec un morceau tendre mais sec. Les basses fréquences n’écrasent pas le spectre et donne simplement le tempo à un morceau plus doux et atmosphérique dans les aigus. Le morceau de Kevin Arneman est une véritable bombe house étouffée. Le rythme de « Plexus » est enlevé et le côté dancefloor est pleinement assumé. « Simple Models » de Elmer se retrouve plus dans une case deep et techno avec des arpèges simples et un rythme costaud. Le morceau manque un peu de profondeur et de variété pour vraiment se hisser au niveau du reste de l’EP, qui se clôture avec le morceau « Emotional Dub » de Physical Therapy. Pas bernés par le titre, le morceau fait le job avec des douces vapeurs mélancoliques et un rythme prégnant.

 

Romain Conversin

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *