Chronique : Various Artists 002 [Péché Mignon]

Chronique : Various Artists 002 [Péché Mignon]

Péché Mignon fête son retour en grande pompe avec un nouveau Various Artists, plus d’un an après le dernier. Le label parisien y confirme son profil de valeur sûr avec quatre morceaux qui feront date.

 

C’est long, seize mois. Péché Mignon nous avait un peu laissé en plan niveau sorties après un Various Artist premier du nom, qui était pourtant de grande qualité. Alors, plus c’est long, plus c’est bon ? C’est un peu le cas. Car seize mois après, voici la toute nouvelle sortie du label, un deuxième Various Artists. Composé de quatre morceaux qui dépotent et qui marquent le début d’une année 2018 riche pour le label.

 

Le premier morceau est signé par un duo iconique du label : Easy Morph. Les deux rouennais, d’habitude branché sur une techno sans concession, ont un peu épuré leur son pour produire « Ninkasi ». Le morceau se veut progressif avec une petite touche acid et un côté introspectif. Une parfaite manière de lancer la compilation. Pour le coup, le morceau est accompagné par un clip à l’esthétique léchée.

 

 

Wlderz prend la suite avec le titre « Cameron ». On avait déjà pu écouter le duo sur le dernier disque du label. La plongée mentale se poursuit avec un rythme un peu plus affirmé. Les sonorités restent cependant très malaxées pour entrer dans la tête de l’auditeur, le tout avec des accords lancinants. Le drop qui se dessine au fil du morceau est un pur assassinat.

 

La surprise de cet EP, c’est la présence de la sommité Madben sur le disque. Le producteur français – qui s’apprête à sortir son album « Fréquence » – s’est décidé pour un morceau qui met en avant les percussions. Le morceau est efficace, mais un chouïa décevant, quand on connaît la capacité de Madben à nous emmener sur des mélodies puissantes. On salue quand même le risque pris avec ce morceau qui sort des standards et qui monte bien en puissance au fil des mesures.

 

 

L’EP se dirige ensuite vers la planète acid avec le morceau « Acid Welt » de Soul Edifice. Lancé comme un morceau simple avec des percussions affirmées et quelques accords mentaux ici et là, le morceau se révèle grâce à des longues plages atmosphériques qui fournissent une grosse dose de variété.

 

En définitive, on peut se dire qu’on a bien fait d’être patient tant l’EP comble nos attentes. Une bonne montée progressive au fil des morceaux, des tracks différents bien hierarchisés autour de l’identité du label. Et surtout, on sait déjà qu’on aura pas à attendre quinze mois pour le prochain.

 

Various Artist 002 [Péché Mignon]

Sortie le 23 février en vinyle

Précommander l’album

 

Romain Conversin

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *