Interview : Circular Vector Patterns

Interview : Circular Vector Patterns

Circular Vector Patterns a beau venir de Rotterdam, il est bien plus influencé par ce qu’il se passe du côté de Detroit. Le jeune DJ sort son premier EP « Be » sur le label Wolfskull Records. Avec sa techno répétitive au rythme chiadé, le producteur a encore plusieurs atouts dans sa manche.

 

[english version below]

 

Avant toute chose, d’où vient ce nom d’artiste ?

Quand je produisais des morceaux sous ma vraie identité, Eli Dorsman, je me suis de plus en plus intéressé à la techno, l’IDM, la dubtechno, le son de Détroit, etc. Quand j’ai commencé à faire des morceaux inspirés de Détroit comme « Emerging Boson Patterns » et « Psychosymbiosis », je me suis dis qu’ils avaient besoin de leur propre moniteur, de leur propre « projet ». Circular Vector Patterns est une référence à la structure circulaire très répétitve de la techno de Détroit.

 

On sent bien cette influence de Détroit. Quelle est ton histoire avec ce type de son ?

Dans ma ville à Rotterdam, mon intérêt pour le son de Détroit a été poussé par quelques DJs. ROD est le plus important. Il l’est d’ailleurs pour nombre de DJs à Rotterdam. A cette époque, j’ai été influencé par des artistes comme Kenny Larkin, Jeff Mills, Steve Rachmad, Stephen Brown. Mes premiers morceaux sous l’alias CVP – qui ne sont toujours pas sortis – reflètent bien cette filiation. Mes morceaux plus récents sont plus ambigus. Comme on peut le voir dans l’EP « Be ».

 

D’ailleurs « Be » est ta toute première sortie. Tu peux nous parler un peu de ton état d’esprit tout au long du processus de production ?

Chaque morceau représente un panel d’émotions pour moi. Par contre, je n’y ai pas vraiment réfléchi pendant la production. Je me suis simplement occupé de la musique, en essayant de voir où les morceaux me mèneraient.

 

 

Depuis quand cet EP est prêt à sortir ? Aujourd’hui, tu te sens encore dans le même état d’esprit ?

Chaque morceau vient d’une période différente. « Dawn » est le morceau le plus vieux, il date de 2011. « Be » a été composé en 2014, « Total Bliss » en 2015 et « Eclipse » en 2016. Donc ils représentent tous un état d’esprit différent. Je les aime toujours mais je ne suis pas sûr que dans le futur je ferais des morceaux similaires.

 

Comment on se sent quand on parvient à sortir un EP sur un label comme Wolfskuil?

On se sent bien, surtout que j’admire le label. Darko Esser, le boss de la structure a joué un « All night » au Toffler à Rotterdam en 2014. J’attendais devant les portes avant même qu’elles ouvrent. Quand ils ont ouvert, je suis entré, j’ai écouté un peu le son et j’ai donné mon CD avec « Be » à Darko. Je suis resté toute la nuit. Très rapidement après, Darko m’a envoyé un message, me demandant de sortir le morceau.

 

Quiz express

 

Quel est le dernier film que tu as vu ?

Auf Einmal de Ali Özge (2016).

 

La dernière série que tu as mattée ?

Horace and Pete de Louic CK.

 

Circular Vector Patterns 2

 

Le dernier livre que tu as lu ?

En ce moment je lis « Waar geen Will is een Weg » (« Where there’s no Will, there’s a way ») de Hen Oosterling. Il tente de faire le lien entre les westerns et la philosophie japonaise.

 

Le meilleur repas après un set ?

Des dutch fries (ndlr : des frites quoi) avec de la mayonnaise.

 

C’est quoi le bonheur le plus simple ?

Le soleil de fin d’après-midi.

 

 

[English version]

First of all, can you explain to us why you chose this artist name?

When I was producing tracks under my own name, Eli Dorsman, I slowly became more and more interested in techno, IDM, dubtechno, detroit, etc.. When I started to make detroit-inspired tracks, such as “Emerging Boson Patterns” and “Psychosymbiosis”, I felt like they needed their own moniker, their own ‘project’. Circular Vector Patterns refers to the highly repetitive circular structure of (detroit) techno.

 

What is your history with Detroit’s sound?

In my city, Rotterdam, there were some DJ’s that really propelled my interest in the detroit sound. ROD was the most important one, as he probably is for a lot of DJ’s in Rotterdam. In that time I quickly became influenced by the likes of Kenny Larkin, Jeff Mills, Steve Rachmad, Stephen Brown – something my early (still due to be released) CVP tracks reflect. My later CVP tracks became more ambiguous, as is apparent in this EP.

 

If I’m not wrong, ‘Be’ EP is your first official release, can you tell me what was your different states of mind through all the production process?

Although each track embodies a specific set of emotions to me, I wasn’t thinking about this during the production process. I was just occupied with the music, trying to see where the tracks would lead me.

 

Since when this EP is ready to go? Today are you in the same state when you listen to it?

Every track is from a different time. ‘Dawn’ is the oldest track, going back to 2011. “Be” is from 2014, “Total Bliss” from 2015 and “Eclipse” from 2016. So they all represent different states of mind. I still like them, but I don’t know if I would still make very similar tracks – we’ll have to see that.

 

What does it feel to be able to release your tracks on a label like Wolfskuil? How did you contact them?

It feels great, as I admire the label. The label owner, Darko Esser, played an All Nighter in Toffler, Rotterdam in 2014. I was already waiting in front of the doors before they opened. When they opened, I walked in, listened for a bit, then gave my CD with ‘BE’ to Darko and stayed the whole night. Very soon Darko messaged me, asking to release the track.

 

What is the last movie you’ve watched?

Auf Einmal by Ali Özge (2016)

 

The last TV series you’ve watched?

Horace and Pete by Louis CK

 

The last book you’ve read?
Currently reading “Waar geen Wil is is een Weg” (Where there’s no Will, there’s a Way) by Henk Oosterling, in which he tries to relate Western and Japanese Philosophy to each other.

 

The best meal after a set?

Dutch Fries (patat) with mayonaise.

 

What is the simpliest thing helping you to be happy?

Late afternoon sun.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *